Pulchellus

Poutine veut envoyer les ''dopeurs'' en prison

Source: TV5
Le président de la Fédération de Russie a promulgué une loi prévoyant une peine de prison d'un an pour des entraîneurs et médecins qui inciteraient des athlètes à se doper.

Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie qui aime cultiver une image de sportif, a promulgué une loi prévoyant, au maximum, une peine de prison d'un an ferme pour des entraîneurs et médecins qui inciteraient des athlètes non majeurs à se doper, ou pour ceux qui, peu importe l'âge, les menaceraient, ou utiliseraient la violence, afin de leur faire prendre des substances interdites destinées à améliorer leurs capacités physiques. Même sentence pour ceux qui leur donneraient carrément des produits proscrits, quel que soit leur consentement.

Cette loi, adoptée le 11 novembre dernier par la Douma d'État, la chambre basse du parlement, et approuvée cinq jours plus tard par le Conseil de la Fédération, la chambre haute, a été officiellement publiée. C'est ce qu'a constaté ce mardi après-midi l'agence de presse ITAR-TASS.

En novembre 2015, une commission indépendante de l'Agence mondiale antidopage (AMA) déplorait dans un rapport long de 323 pages "une culture de la tricherie profondément enracinée" dans l'athlétisme russe. Plus de 110 sportifs du pays n'avaient pu participer aux Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio de Janeiro.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire