Pulchellus

Enceinte, elle tombe enceinte

Source: 7sur7
Une grossesse pas comme les autres relatée par le Daily Mail.
La grossesse de Kate Hill, originaire de Brisbane (Australie), fut on ne peut plus inhabituelle. En 2006, elle est diagnostiquée du syndrome de Stein-Leventhal ou "ovaires polykystiques", causé par un déséquilibre hormonal qui perturbe l'ovulation. Après avoir subi un traitement hormonal, Kate parvient cependant à tomber enceinte non pas une mais deux fois! Mais l'histoire ne s'arrête pas là puisque les deux bébés ont été conçus à dix jours d'intervalle, après un seul rapport sexuel.

Ce phénomène médical appelé superfétation -soit le fait de tomber enceinte alors qu'on l'est déjà- est si rare qu'il n'existe que dix cas documentés dans le monde. "J'étais déjà enceinte lorsque mon corps a délivré spontanément un autre ovule, les deux embryons se sont donc développés avec dix jours de différence", explique Kate Hill. "Mais ce qui rend ce cas encore plus rare c'est que mon mari et moi n'avons eu qu'un seul rapport, son sperme est donc resté 'vivant' dix jours et a fertilisé le second ovule".

A l'origine, Kate attendait des jumeaux lorsqu'un troisième embryon a été détecté. Malheureusement, elle a perdu l'un des jumeaux au cours de la triple grossesse. Charlotte et Olivia, conçues à dix jours d'intervalle étaient censées naître les 20 et 30 décembre 2015. Elles ont finalement vu le jour 48h avant la date fixée pour la césarienne.

Le Dr Brad Amstrong, le gynécologue de Kate, a confié que ce type de grossesse était tellement rare qu'il n'avait pu recourir à la littérature scientifique sur le sujet et avait été contraint de sonder Google pour en apprendre davantage.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire