Pulchellus

Accusé d’adultère, l’ancien muezzin de la grande mosquée de Sonfonia clame toujours son innocence

Cela fait près de deux mois depuis qu’Aboubacar Camara a été démis de ses fonctions de muezzin de la grande mosquée de Sonfonia dans la banlieue de Conakry. L’homme est accusé à tort ou à raison d’avoir été pris en flagrant délit d’adultère.

L’affaire n’est pas arrivée en justice mais le religieux a quasiment perdu non seulement toutes les considérations sociales dont il jouissait mais son travail.

Dans un entretien ce mardi 22 novembre 2016 avec notre rédaction, Aboubacar Camara a déclaré une nouvelle fois qu’il était victime d’un complot sans nommer les auteurs.

« (…) Moi j’ai été appelé au téléphone par une dame qui est d’ailleurs ma voisine pour me dire qu’elle veut me rencontre à domicile.
Pour moi, il n’y a rien de grave parce que des femmes nous appellent souvent pour expliquer des problèmes et demander des solutions…
Mais quand j’ai été répondre à cet appel dans la soirée, à peine je suis rentré dans la maison où se trouvait cette femme, un homme s’est jeté sur moi pour dire que j’entretiens une relation amoureuse avec sa femme.
Au même moment, un autre homme arrive sur les lieux et m’accuse d’adultère avec sa fille…
Ces personnes sont allées ternir nom image partout même dans la société où je travaillais comme chauffeur jusqu’à ce que je perde mon boulot.
Même les bonnes volontés qui m’apportaient souvent des aides financières, m’ont tourné le dos…
C’est un complot d’un groupe de personne sinon moi je n’ai jamais commis d’adultère… », a-t-il expliqué.

Au sujet de l'auteur/Guineeinfomonde

Ousmane Kandé

1 Commenter la reponse

  1. Avatar
    2016-11-22

    hééééé houstaz c'est vraiment compliqué

Laisser un commentaire