Pulchellus

Le Ministre de la Jeunesse lance un atelier de formation sur les droits de l’homme à Kindia

Outiller des jeunes journalistes, leaders de partis politiques et acteurs de mouvements associatifs en notion des droits de l’homme, c’est l’objectif de l’atelier de formation organisé à Kindia par le Bureau de l’ONU-Droits de l’Homme en Guinée, en collaboration avec le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Cet atelier de 4 jours a été lancé mercredi à l’hôtel Cissé par le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes Mouctar DIALLO en présence notamment des autorités locales et du représentant du haut-commissariat des Nations Unies aux Droits de l’Homme en Guinée.

Dans son discours d’ouverture, le Ministre Mouctar DIALLO a déclaré que le gouvernement sur les instructions du Président de la République, le Professeur Alpha CONDE, œuvre pour la promotion des Droits de l’Homme et des Libertés Fondamentales.
‘’(…) L’éducation aux droits de l’homme, associée à l’éducation à la citoyenneté démocratique et à l’éducation au respect et à la compréhension mutuelle, est vitale pour nos sociétés. Elle contribue à l’égalité, à l’autonomisation et à la participation, ainsi qu’à la prévention et la résolution des conflits. Elle favorise l’émergence de sociétés qui respectent, protègent et réalisent les droits fondamentaux de tous… Depuis quelques temps, la Guinée a engagé des réformes institutionnelles visant à améliorer, garantir et promouvoir les droits de l’homme. Des réformes transversales sont mises en œuvre pour garantir les droits des citoyens en matière de justice ou encore en matière sociale. C’est dire tout l’intérêt que le gouvernement accorde à cette question qui est sin qua non pour une démocratie achevée et harmonieuse comme pour la consolidation de la paix’’, a indiqué le Ministre Mouctar DIALLO.

Après cette formation qui regroupe une quarantaine de jeunes, le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes invite les participants à servir de modèle. ‘’J’ai l’intime conviction qu’au sortir de cet atelier, les jeunes participants seront des modèles de savoir-être citoyen et pourront (…) promouvoir les droits de l’homme et la citoyenneté auprès de leur entourage…’’, a-t-il dit.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire