Pulchellus

Marche citoyenne : Dansa Kourouma dégaine ‘’Un gouvernement qui ne peut pas céder devant son peuple, doit s’en aller’’


Les différentes plateformes de la société civile guinéenne ont rameuté une foule importante de personnes ce mardi 10 juillet 2018 sur l’esplanade du stade du 28 septembre dans la commune de Dixinn.
Les manifestants ont dénoncé la hausse du prix du litre du carburant à la pompe à 10 000 GNF au lieu de 8 000 GNF précédemment.

En provenance notamment de la banlieue de Conakry, les habitants de la capitale guinéenne ont rallié l’esplanade du stade du 28 septembre munis de pancartes opposées à toute augmentation du prix du litre du carburant.
Parmi les marcheurs, ont pouvait voir le président du conseil national des organisations de la société civile ainsi que des artistes et des opposants qui ont accepté de battre le pavé en tant que citoyen. C’est le cas de Faya Milimouno du BL.

A l’occasion de cette manifestation, le patron du CNOSC n’a pas mâché ses mots vis-à-vis du gouvernement.
‘’(…) Un gouvernement qui ne peut pas céder devant son peuple, doit s’en aller… Parce que cela voudrait dire que nous avons un gouvernement qui n’est pas à l’écoute de son peuple. Il est donc là pour se servir plutôt que d’écouter le cri de cœur des populations. Or le chef de l’Etat avait annoncé un gouvernement à l’écoute de ses concitoyens. Si nous sommes là, c’est donc pour dénoncer cette indéfférence totale de nos dirigeants. Toutefois, nous restons ouverts au dialogue’’, a-t-il déclaré.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire